mercredi 25 novembre 2009

Compte-rendu école maternelle 12 novembre 2009

Ecole maternelle Courrège

Conseil d’école du 12 novembre 2009


Points à l’ordre du jour
  • Vote du règlement intérieur
  • Rentrée des toutes Petites sections en novembre
  • Problèmes avec la cantine : manque de souplesse pour le règlement de la cantine, grève des transports des repas, délai minimum pour prévenir, problème de chauffage dans la cantine
  • Chauffage dans l’école, températures très inégales d’une pièce à l’autre
  • Dysfonctionnement liés au cartable mairie pour le courrier
  • Demande de remise en peinture de l’école (courrier fait à Mme VERNIOL)
  • Bilan coopérative scolaire, création d’une commission
  • Création d’un site internet ou blog de l’école
  • Carnaval et fête de l’école communs avec l’élémentaire

Les délégués APE sont d’accord pour établir le compte-rendu de la séance.

Monsieur COTELLE Adjoint au Maire signale qu’il sera en retard (il arrivera en milieu de séance). Mme La Directrice décide d’aborder les points inscrits à l’ordre du jour qui ne nécessitent pas de précision de la part du représentant de la mairie.

Règlement intérieur :

Mme la Directrice précise que le règlement antérieur a été repris. Les dispositions importantes de ce règlement départemental type ont été mises en évidence en caractère gras.

Les horaires d’enseignement sont modifiés comme suit :

8h30 11H30 et 13h30-16h05

Des précisions :

Sorties scolaires : offertes par la coopérative.

La participation des élèves est obligatoire si elles se déroulent sur le temps scolaire. Une assurance individuelle accident est nécessaire si elles se déroulent en dehors du temps scolaire.

A noter que le spectacle de Noël est financé par la Coopérative Scolaire.

Santé –Propreté : Les enfants fiévreux ne seront pas admis l’école.

L’apprentissage de la propreté est une démarche instillée au quotidien par le personnel d’encadrement.

Ponctualité : le respect des horaires est primordial pour les élèves et pour les enseignants. Une fois n’est pas coutume, un retard peut arriver. Il faut savoir que l’arrivée tardive d’un enfant dans une classe est très préjudiciable pour lui (stress, sentiment d’être perdu) et pour l’ensemble de la classe car l’enseignant doit s’occuper de l’enfant et donc délaisser le groupe.

Le conseil d’école adopte à l’unanimité le règlement intérieur de l’école maternelle Courrège pour l’année scolaire 2009-2010.

Le CLAE :

Avec une classe en moins et un nombre d’enfants à accueillir diminué, les activités du CLAE peuvent se dérouler dans de meilleures conditions. Les effectifs CLAE sont suffisants. L’équipe est solidaire, à l’image d’ailleurs, de l’action menée lors de l’annonce très tardive de la grève des personnels en charge du transport des repas.

Les délégués des parents d’élèves remercient chaleureusement l’équipe du CLAE ainsi que l’équipe enseignante pour leur mobilisation autour de ce dysfonctionnement Municipal.

ATSEM :

Avec une classe en moins, on aurait pu craindre qu’un poste d’ATSEM soit supprimé. Il n’en a rien été. L’école conserve les 9 postes d’ATSEM et un emploi du temps, judicieusement élaboré, permet a chaque enseignant d’avoir toujours dans sa classe une assiste territoriale spécialisée.

Les effectifs :

3 classes de 29 élèves 1 classe de 27 et une classe de 28 soit 142 élèves (y compris les très petites sections).

A propos de l’inscription des TPS, les délégués des parents d’élèves soulignent le côté « fumeux » de la prise en compte des PTS, mais effectif qui n’est pas comptabilisé pour des raisons totalement incompréhensibles.

En fin d’année scolaire 2008-2009, il n’en a pas été tenu compte dans les effectifs pour justifier la fermeture d’une classe.

Et trois semaines après la rentrée des classes 2009-2010, la Directrice est informée d’une dérogation accordée par l’inspection académique pour l’inscription de 11 TPS.

Les délégués de l’APE rappellent qu’en mai 2009, les services de la Mairie de Toulouse favorisaient l’inscription des élèves du secteur sur d’autres écoles.

Aujourd’hui, et alors que les classes ont leur quota d’élèves et sont organisées,ces mêmes services demandent l’inscription de 11 élèves. C’est à ne rien y comprendre C’est ubuesque d’autant que les TPS annoncées sont toutes du secteur géographique de l’école. Il aurait donc été possible d’anticiper.

Le résultat : 2 classes se retrouvent avec trois niveaux d’enseignement (TPS, PS, MS).

Mme la Directrice dit clairement que l’organisation aurait pu être différente si, dès le départ, ces TPS avaient été annoncées. Cette information n’est arrivée que

3 semaines après la rentrée et encore de manière rocambolesque. Il devenait impossible de revoir la composition des classes sauf à perturber les enfants.

Les délégués de l’APE qualifient cette démarche de lamentable voire d’irresponsable quels qu’en soient les protagonistes..

Autre point abordé :

la lenteur d’acheminement du « cartable ». Il existe une navette pour le courrier école à destination des services de la mairie. Le délai de 15 jours est beaucoup trop long. Il sera étudié avec les personnes concernées l’amélioration de ce service.

Système de chauffage des locaux: Après avoir soulevé les différences de température entre les classes, les salles de jeux et la cantine, une étude diligentée par les services de la Mairie est en cours en vue d’assurer une meilleure répartition de la chaleur.

Assouplissement Règlement des repas cantine

Le règlement actuel est le suivant : à rappeler merci de compléter

Les personnels de la Mairie en charge de cette mission sont suffisamment présents pour rendre un service efficace et simple aux parents. Si un retard de paiement est observé un appel téléphonique est effectué. Les fiches mises à disposition sont pré remplies, il ne reste aux parents qu’à cocher les cases correspondantes aux jours de prise de repas. La somme à débourser est calculée sur le champ.

Allonger les créneaux horaires pour permettre une perception plus souple des paiements, ne permettra plus à l’ATSEM, en charge de cette mission, d’assister l’enseignant qui, dès lors, devra assurer seul l’arrivée des enfants.

Le conseil d’école estime que la demande d’assouplissement n’est pas justifiée et décide de maintenir la procédure actuelle

Coopérative Scolaire :

Au 1er septembre 2009, la Coopérative présentait un compte créditeur de 975€, 04 ;

Cette année Mme Lydia TURINI assurera la gestion comptable de la Coopérative, et ce, bénévolement.

Il est précisé qu’une partie des cotisations versées par les parents sert à régler la participation à OCCE (Office Central de la Coopération à l'Ecole) pour la somme de 1€70 par élève.

Une assurance obligatoire est souscrite auprès de la MAE pour couvrir le risque …… au niveau de l’Ecole. La plus grande partie des fonds sert à payer les sorties et les animations.

A ce jour le compte présente un solde positif de 3074€50 auquel il faut défalquer 525€40 qui correspondent à la programmation du spectacle de NOEL.

Les cotisations n’étant pas obligatoires, les enseignants chargés de la gestion de celles-ci prennent un soin particulier à accompagner les relances auprès des parents d’explications convaincantes.

Dans le cas où les parents ne souscrivent pas à cette démarche non obligatoire, ceux-ci seront néanmoins sollicités pour tout spectacle payant auquel assiste leur enfant.

La FCPE souhaite la création d’une commission qui procéderait à l’examen des comptes de la Coopérative.

L’APE ne voit pas l’intérêt de la mise en place d’une telle commission au vu du montant global des sommes manipulées.

La clôture des comptes, qui doit être effective avant le 31/01 de chaque année, est validée par l’enseignant qui gère la Coopérative scolaire et est assortie de la signature de 2 parents d’élèves délégués.

Photos année scolaire 2009-2010

Le photographe interviendra le 23 novembre. Les parents auront donc les photos avant les vacances de Noël.

Site internet – Blog Ecole

L’école élémentaire Courrège possède un site internet. Ce site présente l’école.

Il est avant tout destiné aux parents.

Il regroupe les principales informations dont ils peuvent avoir besoin et constitue un lien plus efficace et plus moderne dans les échanges que parents et école se doivent de mettre en place.

Se pose dès lors la question du site pour l’école maternelle. Mme la Directrice donne sont point de vue :

Elle est d’accord sur le principe de création d’un site à condition qu’il y ait aussi un intérêt pédagogique pour les petits.

Pour l’heure, le projet de site internet Ecole Maternelle COURREGE ne verra pas le jour sur cette année scolaire tant il y a de choses à faire. Ce projet sera à nouveau abordé l’année prochaine.

La FCPE pense qu’il serait judicieux d’avoir un site global avec deux parties, Ecole maternelle et Ecole élémentaire. Le Conseil d’école n’est pas opposé à ce principe de présentation. Toutefois la question du « qui fait quoi » pour faire vivre le site reste entière.M. Le Directeur de l’école élémentaire, qui a créé lui même le site, précise qu’il faut y consacrer beaucoup de temps.

Carnaval et fête de l’école

Le point de vue de Mme la Directrice : Certaines activités peuvent se dérouler conjointement avec les élèves de l’élémentaire et de la maternelle d’autres non. L’activité cross en est un exemple concret. Autant les élèves de l’élémentaire pouvaient courir sous la pluie le jour « J » autant pour les maternelles cette éventualité ne peut être envisagée

Pour ce qui concerne le regroupement des élèves (soit 400 élèves) autour des manifestations Carnaval et Fêtes de l’école, bien que l’idée soit à plus d’un titre intéressante (convivialité, unité scolaire..), il n’en demeure pas moins que la concentration des 400 élèves sur ces manifestations nécessite des précautions sécuritaires supplémentaires. L’équipe enseignante, forte de l’expérience acquise en la matière, et en regard de leurs responsabilités dans l’encadrement dit ne pouvoir faire face à l’impérieuse nécessité de sécuriser cette manifestation avec autant de participants.

Les délégués de l’APE partagent le point de vue de l’équipe enseignante.

Par ailleurs toutes les activités en lien avec l’école élémentaire et ayant des fins pédagogiques seront favorisées (exemple lecture pour les petits par les grands…)

Projet d’école :

Un nouveau projet d’école verra le jour pour la prochaine rentrée scolaire.

Un avenant au projet d’école » Devenir Elève » est en préparation.

Violence dans la cour de récréation

Les délégués APE font part d’une remarque émanant d’un parent d’élève. Son fils dit avoir été victime de violence dans la cours de récréation. Il s’inquiète de cette situation et demande plus de vigilance lors des récréations.

L’équipe enseignante dit ne pas être au courant et pense qu’il y a lieu de minimiser l’information d’autant qu’il y a très peu d’actes d’incivilités dans l’’école. A cet âge là les enfants sont assez turbulents et dans les jeux de bagarre, peuvent se donner des coups qui génèrent des bleus d’où l’inquiétude de ce parent d’élève qui aurait pu observer les marques sur les jambes de son enfant.

La vigilance de l’équipe enseignante est de mise dans la cour de récréation.

Collation du matin

Cette collation prise sous la forme d’un jus de fruit essentiellement apparaissait intéressante notamment pour les enfants qui arrivaient très tôt à l’école et qui devaient patienter jusqu’à 11h 30 moment de prise de repas à la cantine scolaire.

Un parent d’élève demande pourquoi cette suppression.

Réponse de Madame la Directrice :.

Les instructions de l’éducation nationale portant sur la lutte contre l’obésité ont tout simplement été suivies. Cela dit, il n’est pas interdit aux enfants de prendre une collation avant de rentrer en classe (collation fournie par les parents).

Par ailleurs les personnels CLAE qui ont en charge le temps- repas disent que, arrivée l’heure du repas, les enfants ont faim et du coup, ils mangent ce qui leur est proposé.

Soutien Scolaire

Les délégués FCPE s’intéressent au déroulement du soutien scolaire et à son efficacité au regard des nouvelles modalités de mise en œuvre

L’équipe enseignante est unanime. Le soutien personnalisé est utile même si le temps des séances de travail est court et le créneau horaire pas vraiment satisfaisant : un peu moins d’une demi-heure.

Les enfants sont plutôt contents de participer à cet exercice et ne le prennent pas comme une sanction bien au contraire

Ce temps privilégié entre l’élève et le maître permet de revenir sur les difficultés qu’a pu rencontrer l’élève. Ils reviennent donc sur l’exercice et les progrès sont notables.


Discussion avec Monsieur COTELLE Adjoint au maire

Mme la Directrice aborde les sujets suivants :

Travaux :

Les travaux de réfection des toitures se sont bien déroulés même en présence des élèves. L’entreprise et les services municipaux ont veillé à ne pas perturber le temps de classe et à la sécurisation du chantier. Aucun incident n’est à déplorer.

Il convient maintenant de rafraîchir les peintures de l‘établissement et de faire en sorte qu’il y ait une meilleure répartition de la production de chaleur. En effet celle-ci s’avère très irrégulière selon les endroits (cantine notamment)

Monsieur COTELLE se félicite du bon déroulement des opérations et annonce que le rafraîchissement des peintures fera l’objet d’une programmation comme cela a été le cas pour les travaux toiture.

Par ailleurs une campagne de mesure énergétique est en cours dans tous les bâtiments municipaux. Cette étude précisera les améliorations à apporter pour gommer les dysfonctionnements évoqués en termes de répartition de la production et de déperdition de chaleur.

Assouplissement des paiements des repas cantine

Monsieur COTELLE confirme que le dispositif, comme toute procédure, présente des avantages et des inconvénients. Il permet notamment aux parents de payer la vraie dépense. Le système étant déjà très lourd à gérer, il convient de ne pas aggraver la situation

Les délégués APE proposent de communiquer sur ce thème auprès des parents pour souligner le temps pris pour accomplir cette mission sur le temps de l’ATSEM en classe.

Grève des transporteurs des repas cantine

L’information relative au mouvement de grève transmise très tardivement à l’école a généré du stress pour toute l’équipe d’encadrement de l’école.

Grâce à l’organisation et la bonne volonté du personnel de l’école, cette information a pu être relayée auprès des parents afin qu’ils prévoient le repas des enfants.

Le Conseil d’école déplore la situation.

Monsieur COTELLE explique les raisons de cette information donnée très tardivement. Les négociations entamées avec les personnels chargés du transport des repas ont durée plus longtemps que prévues. La Mairie a utilisé ce temps supplémentaire de négociation pour tenter d’inverser la situation. Pour autant la grève n’a pu être évitée et la confirmation du mouvement auprès des écoles a été décalée d’autant.

Le délai minimum de 48 heures n’est pas tenable dans la mesure où les préavis de grève sont renouvelés systématiquement.

Inscription tardive des TPS

Interrogé sur cette inscription tardive des « très petites section » Mr COTELLE précise que l’Inspection Académique a donné un avis favorable à la demande de dérogation à l ‘accueil des TPS formulée par la Mairie

Les délégués des parents d’élèves manifestent leur vif mécontentement car au delà de « qui a fait quoi » c’est le timing qui pose problème et l’impact sur l’organisation des classes. 20 jours après la rentrée il est annoncé l’arrivée de 11 TPS. l’école se retrouve avec deux classes à trois niveaux.

Ce triple niveau aurait pu être évité avec une décision d’accueil des TPS en cohérence avec la rentrée scolaire.

Enfin comment ne pas réagir sur la fermeture programmée d’une classe en juin 2009 au motif que les TPS ne sont pas comptabilisées dans les effectifs et que l’inscription 11 TPS soient finalement autorisées 20 jours après la rentrée. Incompréhensible, « du grand n’importe quoi ».

Mme la Directrice en profite pour signaler qu’une réunion se tiendra le 7 décembre 2009 à la Direction de l’Education et dont l’objet est

Inscriptions Scolaires Bilan des inscriptions 2009/2010

Préparation Année Scolaire 2010/2011

L’APE n’est pas citée dans la liste des participants. Mme la Directrice ajoute l’APE sur l’avis de réunion. L’APE sera représentée à cette réunion.

Transports Scolaires

Monsieur COTELLE confirme que le budget est maintenu même avec une classe en moins. Une procédure existe pour mutualiser les crédits non consommés avant le 23 octobre. Il est donc possible de poursuivre le programme de transport sur les crédits réaffectés en novembre et décembre 2009.

Audit sur les Ecoles

Un audit a été commandé par la Mairie afin de cerner au mieux les efforts à consentir tant sur les écoles de la ville.

Un plan pluriannuel de travaux et de construction neuve sera établi au vu de cet audit ;

D’ores et déjà sur les trois prochaines années, 27 millions d’euros seront consacrés sur la remise à niveau (sanitaires, cours de récréations, sécurité, restaurant scolaire…)


Fin du Conseil d’école

Madame la Directrice invite les membres du Conseil d’école à prendre un verre pour fêter son arrivée à l’Ecole Maternelle Courrège

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire